LA GÂCHETTE 2017-07-28



Je suis presque un vieil homme à barbe blanche et devant le temps qui passe je m'interroge à l'occasion sur ce que je pourrais transmettre de mon expérience, si toutefois une transmission est possible. Certaines choses comme le sens du vent, ou l'instinct de survie, paraissent difficiles à enseigner. De plus avec l'âge il me semble que la connaissance des plantes où des oiseaux est plus difficile à acquérir pour certaines personnes ; alors vous pensez bien qu'en ce qui concerne les relations humaines rien n'est facile, surtout sur le plan amoureux, car si on peut s'entendre sur le temps de cuisson des œufs, la vie à deux est moins simple.
Hasard et nécessité sont souvent évoqués. Nous construisons notre demeure avec nos matériaux, briques, béton ou bambou. Parfois le plan d'occupation des sols évolue. On ajoute un appentis, une véranda ; un jour de tempête un arbre tombe, fait des dégâts.
En amour quels sont les éléments de déclenchement du plaisir ? Peuvent-ils être analysés avec méthode ? Ou prosaïquement : « ou, quand, comment ? », ou littérairement : « mignonne allons voir si la rose… », ou en chanson avec Brassens : « le rut, le rut, le rut », ou culinairement (alimentaire) avec poireaux et navets pour les légumes et dessert en abricot et cerise sur le gâteau, ou banane chantilly, salade de fruits… y a-t-il des associations d'idées personnelles qui portent des valeurs suggestivement érotiques ? – oui, probablement.
Pour faire prendre la sauce il est bon d'en connaître les ingrédients : que mettez-vous dans la marmite ? Ci-dessous voici un petit questionnaire sur le choix des mots, un sou pour vos pensées, » a penny for your thoughts » ; vous voulez quoi ?
volcan / jaillissement / feu d'artifice
élixir / sirop / liqueur
longueur / raideur / puissance
rondeurs / sphère / courbe
baleine / cachalot / caudale
planter / tailler / récolter
gouttes / averses / orages
violet / pourpre / nacré
rubis / corail / amarante
gonflé / joufflu / congestus
torride / timide / humide
lutin / taquin / coquin
beaupré / bout-dehors / membrure
Les ingrédients sont là.il peut y avoir des confusions car il existe des décalages de sens et d'images associées. Faut-il en parler avant pendant ou après, ou bien l'écrire ? Le passage du temps est souligné quand siffle la chaudière : vapeur, bielle, piston… distillation.
Nous allons vers l'inéluctable, l'inexorable fin, et vers une sublimation, vers le mystique, la lévitation, voler et naviguer au gré des phares, des chenaux et des écueils d'une route à tracer en fonction des perturbations du courant d'ouest qui règle sous nos latitudes. Que les brises vous soient favorables, pour découvrir de beaux mouillages, donc quelques criques où se pêchent des coquilles Saint-Jacques, des langoustes aux grandes antennes et peut-être les homards bleus du pharaon.
Hisse la grand-voile et vire au guindeau ! Cacatois, flèche, grand perroquet : « dulcior est fructus post multa pericula ductus » (Rabelais).


Pascal Legrand

Visiteurs : 8

Retour à l'accueil